Correspondance des couleurs garantie à 100 %

Une assurance auto couvre-t-elle les rayures ?

par Krystyna Niewiadomska /

Ah, l’assurance… Vous détestez devoir payer votre prime chaque mois. Cependant, celle-ci peut être une véritable bénédiction chaque fois que vous vous retrouvez dans une situation délicate et avez besoin de réclamer de l’argent pour réparer votre voiture et couvrir le coût tous les dommages. Que se passe-t-il si vous découvrez sur votre voiture une vilaine rayure ? 

Alors que vous réfléchissez à ce qui a bien pu la causer et à quoi faire, vous repensez soudainement à l’assurance de votre voiture. Mais celle-ci couvre-t-elle vraiment les rayures ? Cela vaut-il vraiment la peine d’appeler votre assureur pour ce qui semble être une simple égratignure ? La réponse est oui, il est effectivement possible de faire une déclaration de sinistre pour une rayure. 

Mais avez-vous vraiment envie de le faire ? Là est toute la question. Vous trouvez peut-être que pour de petites rayures et des dommages esthétiques mineurs, cela ne vaut pas la peine de réclamer de l’argent à votre assurance. Mais pourquoi ? 

Soyez attentif à ce que couvre votre assurance 

Pour mieux comprendre tout cela, nous allons devoir nous pencher sur le type de garantie que vous avez pour votre voiture. Par exemple, certaines personnes ne peuvent pas se permettre de payer plus qu’une assurance de base, laquelle malheureusement ne couvre pas les rayures. Mais les prestations plus chères pourraient effectivement proposer une telle couverture.

Cependant, vous devrez également faire attention à la nature même de la rayure. Selon le type d’égratignure et la façon dont celle-ci est apparue, certaines polices d’assurance pourraient bien ne pas couvrir la vôtre. Jetons un œil aux différentes couvertures d’assurance existantes.

Assurance au tiers

Elle vous couvre pendant que vous conduisez et paiera pour les réparations à effectuer sur la voiture d’une autre personne si vous avez un accident, mais pas sur la vôtre. Cette assurance ne couvre pas les rayures.

Assurance au tiers, vol et incendie

Il s’agit de la même couverture que précédemment, couvrant en outre les vols et les incendies sur votre propre voiture. Mais elle ne couvre pas non plus les rayures. 

Assurance tous risques

L’assurance tous risques est un forfait qui couvre les dommages causés lors d’une collision, le vol, les actes de vandalisme, etc. Par exemple, si votre voiture a été rayée avec une clé (c’est-à-dire un acte de vandalisme, ce qui nécessite de faire au préalable une déclaration auprès de la police), si une branche lui est tombée dessus ou si quelqu’un l’a percutée avec un caddie. 

Ces types de dommages sont couverts par une assurance tous risques. Celle-ci vous couvre par conséquent même si vous n’êtes pas à l’intérieur de votre voiture ou au volant au moment où la rayure est apparue ou lors d’accidents de la route.

Ce type d’assurance couvre également les dommages causés par d’autres objets. Cela ne se limite donc pas aux autres voitures : vous avez peut-être touché un objet immobile tel qu’une boîte aux lettres ou un poteau, ou bien vous avez tapé votre portière sur une autre voiture dans une place de parking étroite, etc.

Un lavage auto peut parfois abîmer votre voiture, ou peut-être que vous vous êtes faufilé dans une zone boisée et que des branches ont égratigné les ailes de votre voiture, ou encore des débris ou des gravillons peuvent être projetés tandis que vous roulez. Si vous êtes au volant au moment où cela arrive, vous serez couvert par l’assurance tous risques.

Cela vaut-il la peine de faire une déclaration de sinistre pour une rayure ?

Maintenant que nous avons vu d’un peu plus près quel type d’assurance couvre quel type de dommages, il faut se demander si tout cela en vaut la peine. Avant de se décider, il y a plusieurs questions à se poser :

• Cette rayure affecte-t-elle l’apparence esthétique de ma voiture et affectera-t-elle sa valeur de revente si laissée telle quelle ?

• Le coût de la réparation de cette rayure excède-t-il celui de la franchise et avez-vous l’argent pour la réparer ?

• Êtes-vous prêt à éventuellement devoir payer une prime d’assurance plus élevée après avoir déposé cette déclaration ?

Analysons ces questions une par une. La première pourrait grandement vous nuire si votre voiture est récente. Une rayure, même si elle n’est pas très grave, pourrait avoir de graves conséquences sur la valeur de revente de votre voiture : cela fait mal aux yeux et peu seraient prêts à racheter une voiture avec une vilaine éraflure sur le côté. Ce sera à vous de décider en fonction de la valeur de votre voiture.

La question suivante peut être résolue immédiatement. Quelle est la valeur de la franchise de votre assurance ? Disons que vous avez envoyé votre voiture au garage pour la faire réviser suite à l’apparition de la rayure. Le garagiste vous annonce que vous devrez payer 1 500 € pour une réparation complète. Si la franchise de votre assurance est de 500 €, vous devrez payer ces 500 € de votre poche.

Les 1 000 € restants seront payés par votre assurance. Cela peut certes sembler formidable, mais n’oubliez pas qu’avoir recours à votre assurance augmente vos chances de voir votre prime augmenter. C’est pourquoi nous vous 

recommandons de payer de votre poche tout dommage dont le coût est inférieur à la franchise afin d’éviter d’avoir à payer plus par la suite. Penchons-nous d’ailleurs un peu plus sur la prime d’assurance.

Si vous êtes en faute (en d’autres termes, si vous avez causé cette rayure), alors votre prime augmentera sans nul doute dès que vous déposerez votre déclaration. D’après les informations que nous avons trouvées, votre prime pourrait augmenter de 10 à 40 % lors de votre première déclaration de sinistre responsable. Une seconde déclaration pourrait faire flamber le prix de votre prime, celle-ci pouvant encore augmenter de 40 à 150 %.

Déclarer ou ne pas déclarer

En conclusion, nous pouvons dire que oui, les polices d’assurance couvrent généralement les rayures (à l’exception de nombreuses couvertures de base). Cependant, décider de déposer ou non une déclaration de sinistre est une toute autre histoire. Si votre rayure est petite et pas très chère à réparer, alors vous feriez mieux de vous en occuper sans déranger votre assureur.

Cependant, si celle-ci se révèle coûteuse à réparer et préjudiciable au prix de revente de votre véhicule, alors demander à toucher de l’argent de l’assurance est loin d’être une mauvaise idée. Les deux choses à garder à l’esprit sont principalement la valeur de la franchise et celle de la prime annuelle. Globalement, avoir une assurance qui vous protège est une très bonne chose, mais pensez-y à deux fois avant de contacter votre assureur.

 

Utiliser le code 15%sale pour
15% Sur votre commande