Correspondance des couleurs garantie à 100 %

Puis-je retoucher la peinture tri-couche de ma voiture?

par Monika Studnicka /

La peinture tri-couche est l’une des finitions de peinture automobile les plus complexes et les plus belles qui soient. La raison se trouve dans le nom même : « tri » ou triple. Celle-ci consiste fondamentalement en trois couches différentes de peinture qui se superposent. Cette superposition commence avec une couche de base, tout en dessous. Nous trouvons ensuite une couche intermédiaire, souvent fine, avant la cerise sur le gâteau : une couche transparente, dernière étape de la finition tri-couche.

Le résultat final est fascinant. Une peinture triple couche donne à n’importe quelle surface une richesse et une profondeur qu’une simple couche ne serait jamais capable d’offrir. Cette finition peut parfois changer de couleur ou d’apparence en fonction de l’éclairage et de l’angle depuis lequel vous la regardez. Sous le soleil, elle peut scintiller, luire et briller d’une chaleur métallique. Cependant, malgré tout leur charme, les peintures tri-couches sont incroyablement chères. Imaginez le déchirement en découvrant que votre finition triple couche a reçu un éclat ou a été rayée. 

Heureusement, les avancées technologiques dans le domaine de la réparation ont rendu la chose plus simple, mais aussi moins chère ! Il existe de nombreuses solutions de retouche de peinture afin de vous permettre de réparer votre tri-couche chez vous. Voici un petit guide rapide de toutes les étapes nécessaires à une retouche de peinture tri-couche.

Étape 1 : Travail préliminaire

Avant de commencer, il faut tout d’abord bien choisir la peinture. Vous pouvez pour cela utiliser des sites tels que celui de Chipex où vous pourrez facilement trouver le bon coloris à l’aide d’un code peinture correspondant à votre voiture. Une fois celle-ci en votre possession, il est important de trouver l’endroit idéal pour commencer à travailler sur votre voiture. Il est recommandé d’effectuer cette opération en intérieur, par exemple dans un garage. Les meilleures conditions pour la peinture elle-même seraient une faible humidité et à l’abri de la lumière directe du soleil. 

De plus, assurez-vous que vous peignez dans un lieu bien ventilé pour votre propre santé. Pensez également à porter des gants en caoutchouc durant l’opération, ainsi que des lunettes de protection. Un masque vous aiderait à ne pas inhaler trop de peinture. Une fois prêt, vous pouvez commencer à nettoyer votre voiture. Plus spécifiquement, concentrez-vous sur la zone endommagée que vous désirez repeindre. Utilisez du savon ou un shampooing de nettoyage, puis laissez sécher.

Étape 2 : Appliquer l’apprêt

S’il y a une chose à bien garder à l’esprit avant d’appliquer toute peinture sur votre voiture, c’est l’importance de la pratique. Une fois que vous aurez appliqué la peinture sur votre voiture, il vous sera difficile de la retirer. Afin d’éviter toute erreur plus tard, entraînez-vous préalablement à peindre, par exemple sur un morceau de plastique ou de métal destiné à la poubelle. Cet entraînement sert également à vous assurer que la couleur de la peinture correspond bien à celle de votre voiture. 

Répétez, répétez et répétez encore l’entraînement. Si vous pensez avoir déjà pris le coup de main, alors vous pouvez commencer avec l’apprêt. C’est en théorie une première pré-couche déposée directement sur le métal ou le plastique des panneaux de la carrosserie de votre voiture, avant la peinture. Il s’agit d’une couche de préparation qui permet à la peinture d’adhérer à la surface de la carrosserie. Appliquez l’apprêt lentement sur le métal ou le plastique mis à nu. Assurez-vous de ne déposer qu’une fine couche d’apprêt, puis laissez-la sécher pendant environ 20 minutes. 

Étape 3 : Appliquer la couche de base

Après la couche d’apprêt, vous devrez maintenant commencer à appliquer la couche de base. Il s’agit de la teinte principale de la peinture qui conférera à la finition tri-couche sa couleur de base. Lorsque vous effectuez la retouche de la couche de base (ou de toute autre couche ultérieure), il est nécessaire de procéder lentement. Appliquez de fines couches une par une. Si vous retouchez une zone large (plus grande que la surface d’une gomme), vous devez utiliser un aérosol plutôt qu’un simple stylo de retouche. Remarquez cependant que vous obtiendrez généralement de meilleurs résultats sur votre finition tri-couche avec une bombe de peinture.

Appliquez une à une de fines couches, jusqu’à arriver à la même hauteur que le reste de la peinture n’ayant pas été endommagée autour. Vous en avez maintenant fini avec la couche de base. Autre aspect essentiel de la retouche de peinture : le séchage. Chaque couche doit avoir suffisamment séché avant de déposer une autre couche par-dessus. Tout comme pour l’apprêt, la couche de base devrait prendre environ 20 minutes à sécher, bien que cela puisse varier avec la température : de basses températures requièrent quelques heures, voire toute la nuit pour un séchage convenable.

Étape 4 : Appliquer la couche intermédiaire

La procédure d’application de la couche intermédiaire n’est en rien différente de celle de la couche de base. Une fois cette dernière suffisamment sèche, vous pouvez commencer à appliquer la couche intermédiaire. Rappelez-vous qu’il s’agit d’une couche très fine. Cela est crucial pour assurer le résultat final de votre finition : une couche intermédiaire trop épaisse rendra votre peinture plus foncée que le reste de la carrosserie ; en revanche, une couche bien trop fine laissera une tache plus claire. C’est pourquoi il est, une fois de plus, primordial de vous entraîner au préalable à appliquer les trois couches sur un morceau de métal ou de plastique.

Il est généralement conseillé de pulvériser la couche intermédiaire sur une surface légèrement plus grande que celle de la couche de base. Cela vous permet d’être sûr que vous recouvrez parfaitement la totalité de la surface de la couche de base. Afin de ne pas dépasser sur d’autres parties de la voiture, vous pouvez bien entendu utiliser du ruban adhésif pour masquer et couvrir les portions de peinture qui sont déjà impeccables. Une fois qu’une petite quantité de la couche intermédiaire a été appliquée, laissez-la sécher un moment, toute comme la couche de base.

Étape 5 : Appliquer la couche de finition transparente

La couche finale de peinture est une couche transparente. Nous procéderons d’une façon légèrement différente des deux autres. Commencez par appliquer une seule et fine couche transparente au-dessus de la couche intermédiaire. Attendez ensuite une vingtaine de minutes pour la laisser sécher. Ceci fait, vous pouvez déposer une autre fine couche transparente par-dessus. Répétez l’opération plusieurs fois jusqu’à obtenir une finition satisfaisante qui s’accorde avec la peinture sur le reste de la voiture. 

Faites également attention à la manière dont vous appliquez cette couche transparente. Celle-ci doit être pulvérisée de façon régulière et sans trop insister, sans quoi elle pourrait détériorer les deux autres couches qui se trouvent dessous. Lorsque vous avez terminé, laissez sécher quelques heures. Il est possible d’aller plus loin afin d’améliorer encore un peu la finition : après trois ou quatre jours, vous pouvez appliquer une pâte abrasive sur la zone que vous venez de retoucher afin de la lisser et d’en faire briller la surface. Après un mois, vous pouvez la lustrer.

Conclusion

Et voilà toutes les étapes de base nécessaires pour retoucher une peinture triple couche sur votre voiture. Il va sans dire qu’une finition tri-couche est bien plus difficile à réparer que les peintures habituelles qui ne requièrent qu’une couche de base puis une couche transparente de finition. Cette couche intermédiaire est difficile à maîtriser et à déposer en bonne quantité pour parfaire l’apparence de votre peinture tri-couche, mais vous y arriverez avec un peu d’entraînement. Dans l’ensemble, pratique et patience sont ici les maîtres mots.

Utiliser le code 15%sale pour
15% Sur votre commande